Back to top

Tant de débuts !

Les femmes artistes modernes et leur œuvre après 1945
Expositions
Louise Rösler Komposition/Stadtlandschaft, 1963 Berlinische Galerie - Landesmuseum für Moderne Kunst, Fotografie und Architektur © Museum Atelierhaus Rösler-Kröhnke Repro: Kai-Annett Becker/Berlinische Galerie
Gabriele Münter Schwarz, blau, rosa, 1953 Städtische Galerie im Lenbachhaus und Kunstbau München, Gabriele Münter Stiftung 1957 © VG Bild-Kunst, Bonn 2023
Lotte Laserstein Selbstporträt in Braun am Fenster, 1947 © Abb. Vorlage: Lotte-Laserstein-Archiv Krausse, Berlin
L'exposition est consacrée aux artistes féminines de l'époque moderne et à leur œuvre tardive.
œuvres tardives, créées après 1945. Parmi elles, on trouve par exemple
Ella Bergmann-Michel, Hannah Höch, Ida Kerkovius et Jeanne
Mammen. Avec leurs collages expérimentaux, leurs peintures abstraites
et des dessins critiques à l'égard de leur époque, ils ont contribué avant 1933 au succès d'une
une avant-garde au réseau international. Proscrit par le système nazi
et en partie chassés du pays, ils n'ont pas pu, après la Seconde Guerre mondiale, s'imposer.
guerre, ils ne renouèrent que partiellement avec leurs succès initiaux. Alors que
leurs premières œuvres sont souvent célèbres et inscrites dans l'histoire de l'art.
mais leurs travaux ultérieurs sont restés longtemps inaperçus.
Qui connaît les tableaux de Helena Buchholz-Starck, Eleonora Rozanek,
Margaret Camilla Leiteritz, Alexandra Povòrina, Marie-Louise von
Rogister ou Louise Rösler ? Dans les dépôts de musées ou les successions
cachées, ce n'est souvent que ces dernières années que l'on a commencé à mettre leurs
œuvres ont été mises en lumière.
L'exposition met l'accent sur les œuvres créées après 1945.
œuvres de Hannah Höch, Grethe Jürgens, Jeanne Mammen et Rösler.
Louise Rösler.
Cette exposition est proposée en
Allemand

Museum details

Adresse
Lichthof 10
Lorenzstraße 27
76135
Karlsruhe
+49 721 133 44 44
Dates

49.000685, 8.383038