Back to top

Paris, Paris!

Expositions
Du
au
Depuis le milieu du XIXe siècle au plus tard, Paris est considérée comme la première métropole européenne de l'art. Dès 1800, de nombreux étudiants en art affluent en ville sur la Seine pour étudier les œuvres des maîtres anciens et approfondir leurs connaissances dans les ateliers de peintres et sculpteurs célèbres. Au fil des décennies, Paris s'est de plus en plus développé pour devenir un creuset de modernité, où une sorte de climat de serre pour les tendances d'avant-garde prévalait, surtout dans les années précédant la Première Guerre mondiale. C'est d'abord l'impressionnisme qui exerce une attraction particulière, mais les jeunes artistes s'enthousiasment aussi très vite pour les peintures de Cézanne, les Fauves et les Nabis, ou les sculptures de Rodin. Ils louent des studios, suivent des cours du soir à l'École des Beaux-Arts ou dans l'une des académies privées de renom. Paris, avec ses trésors artistiques et ses curiosités, ses cafés et ses bars, rayonnait d'une fascination irrésistible et offrait une richesse de motifs stimulants. De nombreux artistes se sont également rendus de Karlsruhe à la métropole du pays voisin : De Franz Xaver Winterhalter à Anselm Feuerbach en passant par Hans Thoma, de Karl Albiker à Karl Hubbuch et Otto Laible à Wilhelm Schnarrenberger, le spectre des peintres, graphistes et sculpteurs associés aux gammes fan city, qui se sont inspirés à et par Paris. Avec une multitude d'expositions de grande qualité, l'exposition éclaire pour la première fois les traces multiples et multiformes laissées par le transfert de l'art entre Paris et Karlsruhe.
Paris, Paris! Karlsruher Künstler an der Seine 1850 - 1930
Du
au

49.000685, 8.383038