Back to top

Manger : un acte de foi

Expositions
Du
au
Manger est bien davantage que l’absorption d’aliments, et c'est parfois même davantage que l’expression d’une tradition, de l’adhésion à une culture ou d’une expérimentation. Les rituels, les directives et les restrictions qui régissent les repas peuvent être le signe assumé d’un engagement religieux, politique ou idéologique.
Un exemple célèbre issu de la culture occidentale est la Cène, qui réduit la communion des premiers chrétiens au pain et au vin et la ritualise ; le croyant absorbe la grâce de Dieu et témoigne de sa foi en mangeant le pain et buvant le vin. Très tôt, la Cène est devenue un sujet de tableau à part : la célèbre version de Léonard de Vinci est solidement ancrée dans notre mémoire visuelle. Cette exposition présente cette scène dans une copie d’Egidius Mengelberg datant de 1834. Grâce à son statut d’icône, le tableau de Leonardo a même trouvé sa place dans la culture populaire ainsi que dans la publicité et il peut servir de point de départ pour des questions et des engagements de toute autre nature dont cette exposition veut vous présenter quelques exemples. Ainsi, l’exposition met en exergue certains rites, aliments et prescriptions alimentaires juives et musulmanes et elle interroge sur d’autres engagements individuels concernant l’alimentation. Elle s’interroge sur les motivations des adeptes du mode de vie végane, de même que sur la conception du monde que reflète l’adoption intransigeante du régime paléolithique.
On pourra admirer des œuvres d’Anna et Bernhard Blume, Hermann Nitsch, Daniel Spoerri, Timm Ulrich et d’autres artistes encore.
Egidius Mengelberg: Letztes Abendmahl nach Leonardo da Vinci, 1834, Museum Brot und Kunst. Foto: Micha Wolfson, Ulm
Du
au

48.400946369073, 9.9900658825561