Back to top

Le droit des objets à (se) disposer d’eux-mêmes

Expositions
Du
au
Pour le troisième volet du partenariat, le musée des Beaux-Arts de Nancy et le Centre national des arts plastiques (Cnap) invitent l’artiste Pierre Giner. Il propose une exposition d’un nouveau type : « Le droit des objets à (se) disposer d’eux-mêmes ». Il déploie au coeur des collections du musée des Beaux-Arts de Nancy, CNAPN 2020, une création numérique, qui génère des expositions virtuelles,à partir de près de 8000 objets design répertoriés dans la base de données des collections du Cnap.
Une exposition design entre réel et virtuel
Pierre Giner tisse le fil de son travail, au croisement des pratiques de présentation et de représentation des oeuvres d’art. Artiste, scénographe et commissaire d’exposition, il a fait des nouvelles technologies, de la vidéo, de la téléphonie mobile, des sites web ou du jeu vidéo, ses espaces d’expression. Il a ainsi conçu CNAPN, dans le cadre d’une commande du Cnap en 2010, un gigantesque moteur de recherche, qui permet d’appréhender différemment la notion de « collection » et dont il décline, pour Nancy, de nouvelles et multiples potentialités.

Les collections permanentes du musée des Beaux-Arts accueillent ainsi plusieurs inserts, à la manière de documents inédits glissés entre les pages d’un livre. Une série de brèches ouvertes ou suturées, d’ajouts, d’extensions, voire de superpositions infiltrent les espaces, en trompe-l’oeil ou réellement, pour suggérer des inflexions aux parcours habituels et inviter à une réflexion sur les usages et les typologies de la collection du Cnap, en regard de celle du musée.

Des frères Bouroullec à Marie-Ange Guilleminot, en passant par Constance Guisset : des oeuvres iconiques du design contemporain, issues de la collection du Cnap
En contrepoint du monde virtuel de CNAPN, des oeuvres de designers ou d'artistes contemporains sont également prêtées par le Cnap : Bless, Ronan & Erwan Bouroullec, Stéphane Calais, Pierre Charpin, Anne James Chaton, Lucas Dhalén, Florence Doléac, Laureline Galliot, Rody Graumans, Marie-Ange Guilleminot, Constance Guisset, Enzo Mari, Jasper Morrison et Olivier Vadrot.

Certaines de ces pièces ou dispositifs mettent en exergue les principes et usages qui animent une collection et s’offrent au visiteur pour renouveler le regard sur la collection (assises depuis lesquelles apprécier les oeuvres ; différents modes d’indexation et de référencement des oeuvres ; inventaires ; commentaires scientifiques et paroles de designers et artistes à travers des conférences, ateliers ou cours sur l’histoire du design, etc.). L’exposition s’offre comme un cheminement ludique et participatif au sein des collections du Cnap et du musée.
Le droit des objets à (se) disposer d’eux-mêmes
Ronan & Erwan Bouroullec, Suspension Lianes, 2010, FNAC 10-1075, Cnap
Florence Doléac, Adada, FNAC 2020-0001 (1 à 14), Cnap
Convient aux familles
Du
au

48.693381, 6.182622