Back to top

Ennemi public

Bruno Manser et la forêt tropicale
Expositions
Du
au
Le bâlois Bruno Manser (1954–2005) fut de son vivant le plus connu des militants suisses en faveur de la protection de l'environnement et des droits de l'Homme. À Bornéo, en Malaisie, il étudia le langage et la culture des Penan, l'un des derniers peuples nomades au monde. Son activité de militant se concentrait sur le destin des groupes indigènes de la forêt vierge, sur les agissements de l'industrie du bois et sur la situation des droits de l'Homme en Malaisie. Le Gouvernement malaisien le déclara ennemi public et lui interdit l'entrée au pays. Manser entreprit cependant encore une fois un voyage chez les Penan en mai 2000 et a disparu depuis.
La petite présentation ((une vitrine 6 x 2 mètres, 18 objets) a été réalisée en coopération avec le Fonds Bruno Manser et le Museum der Kulturen.
Gestaltung: HMB Manuela Frey
Du
au